Choisir la bonne épaisseur de vitrage pour les fenêtres

Choisir la bonne épaisseur de vitrage pour les fenêtres

Le choix du vitrage des fenêtres devient primordial pour différentes raisons telles que l’insonorisation, la sécurité et l’économie d’énergie par notamment l’isolation thermique. Les déperditions de chaleur ont été, en effet, provoquées par et autour des fenêtres. Réduire les dépenses énergétiques dues au chauffage consiste alors à installer les fenêtres isolantes les mieux adaptées à votre logement.

La fenêtre à simple vitrage

Avant de pouvoir opter pour la bonne épaisseur, il faut savoir distinguer les différents types de vitrage, à savoir : le simple, le double et le triple vitrage. En général, ils diffèrent par rapport à leur coefficient de transmission thermique noté Ug que vous pouvez demander au devisfenetre.info. Plus la valeur de Ug est grande, moins le vitrage est important.

Les déperditions de chaleur ont été, en effet, provoquées par et autour des fenêtres. Il est le vitrage le moins isolant avec un coefficient de transmission thermique Ug proche de 6W/K.m². Toutefois, ils sont les moins coûteux, et plus facile à manipuler sans l’aide d’un vitrier spécialisé.

La meilleure performance thermique : le double vitrage

Le double vitrage est composé de 3 couches dont l’épaisseur varie en général de 20 à 28mm. L’isolation thermique du vitrage est optimisée grâce à la disposition de ces 3 couches : deux lames de verre séparées par une lame d’air. En effet, l’insertion de l’air, un très bon isolant, au milieu du verre permet une meilleure isolation qu’avec une simple vitre en verre. Les modèles les plus courants sont notés 4/12/4 et 4/16/4 : deux couches de 4mm de verre séparées par une lame d’air de 12 ou 16mm. Les modèles les plus épais contiennent une lame d’air de 20mm. La création des mouvements de convection dans la couche d’air peut nuire aux performances globales du double vitrage. De ce fait, il n’est pas forcément plus efficace pour l’isolation. Le coefficient de transmission thermique peut être réduit à une valeur proche de 2,8W/K.m² par le double vitrage. Une couche d’oxydes métalliques peut également être ajoutées sur l’une des faces intérieures du double vitrage afin d’améliorer les performances thermiques avec un coefficient Ug de 1W/K.m².

Une très bonne isolation : le triple vitrage

Le triple vitrage est constitué de trois verres d’une épaisseur de 4mm entre lesquelles sont insérées deux couches d’air de 10 ou 12mm. L’épaisseur totale du triple vitrage est donc de 32mm pour une notation de 4/10/4/10/4 ou de 36mm pour 4/12/4/12/4. Il permet une très bonne isolation avec une valeur de Ug de 0,7W/K.m². Cependant, il présente certains inconvénients : il offre une faible transmission de la lumière ; il capte peu la chaleur du soleil par rapport au double vitrage ; il est également plus lourd et nécessite une menuiserie plus adaptée donc plus onéreuse.

Laisser un commentaire

Fermer le menu